Comment bien préparer le thé ?
   0Commentaires
Comment bien préparer le thé ?

Déguster un thé est souvent synonyme de pause, détente et partage. 

Afin de profiter au mieux de ce moment, il convient d’être dans un environnement calme, lumineux et propice à la détente.

Comment bien préparer un thé et bien le déguster ?

Plusieurs étapes sont nécessaires :

  • Le choix du thé 
  • Le choix des ustensiles pour infuser puis consommer
  • Le bon dosage du thé
  • Le choix de l’eau et sa température
  • Le temps d’infusion

Le choix du thé

En tout premier, il convient de choisir un thé issu de l'agriculture biologique,  c'est-à-dire cultivé conformément à la réglementation en vigueur sur le mode de production biologique, sans engrais ni pesticides. 

Puis, selon votre humeur, le moment de la journée ou simplement vos goûts, vous avez le choix entre plusieurs types de thés :

Les thés blancs, ils ne sont pas oxydés, et possèdent une saveur « végétale » raffinée mais peu intense. Il faut donc déguster lentement pour en apprécier chaque gorgée. Idéal pour une pause détente entre amis.

Les thés jaunes, ceux-là subissent une oxydation incomplète, il sont de qualité exceptionnelle et sont produits en petite quantité. Ils possèdent une très légère amertume et astringence.

Les thés verts, les plus consommés en France, sont séchés à haute température juste après la récolte. Cela leur confère des notes végétales et florales délicates mais également intenses et très persistantes en bouche. Il ne faut pas le servir trop chaud pour ne pas perdre de sa subtilité !

les thés bleus « Oolong » possèdent une grande complexité aromatique, et peuvent être infusés plusieurs fois de suite pour en apprécier pleinement tous les arômes. Ils se présentent souvent sous la forme de feuilles roulées à la main, qui vont s’ouvrir délicatement au fond de votre tasse.

les thés noirs, sont très fermentés, et possèdent ainsi une richesse aromatique, avec des saveurs charpentées et généreuses, du fait de leur forte teneur en tanins. Ils sont les plus riches en théine.

Les thés Pu-Erh, sont des thés post-fermentés, avec un vieillissement sur plusieurs mois, voire plusieurs années pour certains. Il convient donc de les déguster à la manière d’un grand bourgogne, pour en découvrir toutes les saveurs boisées, corsées et presque iodées.

Le choix des ustensiles pour infuser et consommer 

Les filtres à thé peuvent être en coton bio et réutilisables, ou bien en papier non chloré jetables.

Les boules à thé doivent être en acier inoxydables et suffisamment grandes pour permettre aux feuilles de gonfler et dégager toutes leurs saveurs.

Les tasses avec infuseur intégré sont très pratiques si on est seul car elles combinent à la fois la tasse et l’infuseur, et peuvent permettre de faire infuser le thé plusieurs fois de suite. 

Les théières font partie intégrante de l’art du thé et permettent de régaler un plus grand nombre. Elles peuvent être en fonte, idéale pour conserver la chaleur, en céramique ou porcelaine pour un art à l’anglaise, en verre pour laisser voir la teinte des liqueurs et admirer par transparence le déploiement des feuilles ou fleurs de thé. En Chine, on peut aussi trouver des théières en terre cuite, qui donnent un léger goût sucré au thé.

Un thermomètre et un minuteur peuvent être très utiles pour contrôler la température de l’eau et le temps d’infusion.

Les ustensiles pour déguster :

Les tasses et bols, qui peuvent être de différentes formes (évasées, coniques, hautes ou avec un couvercle) et matières (céramique, grès, verre ou porcelaine)  selon le thé à déguster.

Les petits verres, indispensables pour le fameux thé à la menthe, ou pour une dégustation à l’aveugle !

Les mugs, très courants et très pratiques, pour prendre un thé « sans-façon » seul ou en famille. Ils peuvent posséder un filtre et/ou un couvercle. 

Le bon dosage du thé

Les thés sont plus ou moins volumineux, par exemple un thé blanc est plus léger et plus volumineux qu'un thé noir.

Nous vous conseillons d'utiliser environ 12g/litre d'eau.

Cela représente selon les thés :

environ 1 à 2 c. à soupe /litre

ou

1 à 2 c. à café par tasse (250ml)

Le choix de l’eau et la température de l’eau

Le choix de l’eau est primordial car il ne faut pas étouffer les flaveurs du thé mais plutôt les révéler.

L’eau doit donc être faiblement minéralisée, peu calcaire avec une faible teneur en sodium, bicarbonates et sulfates. Vous pouvez utiliser une carafe avec cartouche au charbon filtrant, à condition de conserver l’eau au réfrigérateur et de changer la cartouche régulièrement.  Il est aussi possible d'utiliser l'eau du robinet, à condition de la laisser au frigo au minimum 2H pour évaporer le chlore. 

En bref, retenez les indices suivants pour avoir une eau de qualité

  • taux de résidus secs à 180°c inférieur à 130mg/l
  • ph inférieur ou égal à 7

Quelques marques à retenir : Mont roucous, volvic, montcalm, montclar…

Pour les thés blancs, jaunes et verts, l’eau ne doit pas être bouillante car sinon l’infusion se trouble, les feuilles devient cuites…

  • Thé blanc et jaune : 75°/ 80° 
  • Thé vert : 75° / 85°
  • Thé bleu Oolong : 95°
  • Thé noir : 90°
  • Thé Pu-Erh : 100°

Le temps d'infusion

Selon le thé retenu, il est conseillé de respecter les temps d'infusions suivants afin de respecter tous les arômes contenus dans les feuilles. 

Il est déconseillé de dépasser 5 mns d’infusion car au-delà les parfums restent pas.  

  • Thé blanc et jaune : 2 mns d’infusion
  • Thé vert : 2/3 mns d’infusion
  • Thé bleu oolong : 40s à 2 mns
  • Thé noir : 4 mns
  • Thé Pu-Erh : 3 mns

Lexique de dégustation 

  • Liqueur = l’infusion de thé.
  • Arômes = perçus seulement par la nez, ils se comptent par centaine.
  • Saveurs = perçues par le palais.
  • Tannique = thé très concentré en tanins, souvent légèrement âpre.
  • Âpre = liqueur légèrement « râpeuse » au palais, pas forcément désagréable.
  • Astringent = sensation très particulière se traduisant par une « sécheresse en bouche », souvent obtenu si l’infusion a été trop longue.

 

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire